Projet socialiste de la Caserne de Reuilly: la mixité sociale menacée

Publié le 11 Juin 2013

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Je voudrais, en premier lieu, saluer la très bonne opération financière que constitue l’acquisition de la caserne de Reuilly, pour la collectivité parisienne.

La caserne de Reuilly sera finalement acquise pour 40 M€ au lieu des 64,5 M€, qui étaient la base de la discussion.

Cette parcelle est particulièrement stratégique, car située à quelques centaines de mètres de la place de la Nation et de la gare de Lyon. Son acquisition permettra de créer de nouveaux logements dans le 12ème arrondissement.

Si je me réjouis de cette acquisition, Monsieur le Maire, je ressens quelques inquiétudes sur ce que vous allez y construire.  

J’ai bien noté qu’une partie de l’opération sera réalisée en réhabilitation des bâtiments les plus emblématiques de l’architecture de l’ancienne caserne.

Ce qui m’inquiète, c’est ce que vous allez faire sur la partie construction neuve. Madame Hidalgo, en termes d’architecture, la ZAC Clichy Batignolles ne m’a pas entièrement convaincue.

Ensuite, vous ne serez pas surpris que je ne sois pas d’accord avec votre analyse sur la programmation de logements.

Il y a une réserve LS 50% dans le PLU sur cette parcelle. Je pense que c’est une erreur. Je vous rappelle que dans le 12ème arrondissement, nous avons déjà près de 19% de logements sociaux.

Le quartier autour de la caserne de Reuilly est déjà très dense en logements sociaux avec les grands ensembles de la rue Erard, Rozanoff ou encore les immeubles rue Rondelet que vous avez inaugurez ce trimestre. En 2012, la maire du 12eme arrondissement avez été prise à partie lors d’une réunion publique de bilan de mandat par une vingtaine d’habitants de la place Maurice Fontenay pour l’alerter de la dégradation du vivre ensemble dans ce quartier et notamment sur cette place. La mixité sociale de ce quartier est déjà fragile d’où l’importance d’équilibrer les futurs programmes de la caserne de Reuilly.

Plus généralement, je pense que ces réserves LS 50% sont de graves atteintes à la mixité sociale. Je rejoins là les analyses de Frédérique Calandra, Maire du 20ème arrondissement, sur les situations dramatiques qu’elle vit au quotidien.

Lors de son audition par la MIE « attribution des logements sociaux », elle a donné l’exemple du quartier de Belleville où entre 45% et 50% de logements sociaux sont implantés. Elle évoque une fuite des classes moyennes, elle parle du principal d’un collège qui l’interpelle sur le fait que 60% d’enfants des catégories ouvrières dépendent des minima sociaux.

Elle évoque les difficultés à accueillir des étrangers de plus de cent nationalités avec des enfants ne parlant pas la langue française et elle regrette les situations dramatiques comme les mineurs isolés.

Elle a aussi posé une question intéressante : comment voulez-vous que les écoles de Belleville travaillent correctement si tous les programmes de logements livrés dans les rues aux alentours accentuent encore ces problématiques ?

Voilà, pour toutes ces raisons, exposées par Frédérique Calandra et la situation du quartier de la Caserne de Reuilly, j’ai déposé un amendement vous demandant de revoir la programmation des logements dans le protocole-cadre.

Pour garantir cette mixité sociale, je vous propose de vous engager sur un programme ambitieux de logements pour étudiants. Je vous propose de réaliser environ 80 logements  de ce type, ce qui ne sera pas de trop dans une ville universitaire qui en manque.

Dans l’exposé des motifs, vous parlez d’une programmation globale très mixte. Si vous souhaitez vraiment qu’elle soit mixte, remettez une part de logements privés en accession.

Le dispositif Duflot permettra de réaliser une part de logements à loyers intermédiaires, et c’est très bien.

Mais l’accession à la propriété répond à un besoin légitime des Parisiens. Le besoin d’un parcours résidentiel, le besoin d’investir, le besoin d’avoir un patrimoine à transmettre à leurs enfants !

Dans ce programme, il est dommage que seule une crèche soit envisagée en termes de créations d’équipements. J’ai déposé un vœu vous proposant de réaliser une enquête publique, dans le 12ème arrondissement, afin d’évaluer d’éventuels besoins en équipements publics.

Je pense par exemple à des équipements sportifs, dont on manque perpétuellement.

Enfin, j’ai également déposé un vœu vous proposant d’envisager la création d’un parking relais, en souterrain bien sûr. Cette parcelle étant située à quelques centaines de mètres de la gare de Lyon et de la place de la Nation, un nouvel équipement de ce type permettrait de contribuer intelligemment à la diminution de la place de la voiture en ville.

Etant enthousiaste sur l’implantation de nouveaux logements sur cette parcelle du 12ème arrondissement, j’espère que le débat en Conseil de Paris pourra permettre de faire évoluer le projet.

Je vous en remercie. 

 

 

Rédigé par valeriemontandon

Repost 0
Commenter cet article

touring washington dc 19/09/2014 14:41

From the people that are there in the picture alone can entrust you with a good deal of improved output. The level of confidence can be seen on their faces alone. I hope that all of them do meet my high expectations too.

Cimbé 16/06/2014 19:33

16.06.14
C'est vrai que la densité des logements sociaux dans ce quartier du 12éme commence à prendre de plus en plus d'importance ! Politique oblige.....en matiére de PLU, nous allons battre le record !
- des commerces et des boutiques auraient sans doute été préférables,
ou des logements étudiants, comme on en avait parlé,
pour relever un peu l'environnement qui se dégrade !
d'autant plus, qu' avec la caserne de Reuilly, ça va être le souk ,comme sur la place du marché !!! je comprends mieux la fuite des classes moyennes !..
dommage que la mise en application du dispositif DUFLOT tarde ....
en attendant, pourquoi pas un immense Parking qui désengorgerait la Gare de Lyon ?....
était-il si urgent de procéder à la rénovation des logements sociaux de la rue Erard ?....à noter que bien des résidents du XII sont plus mal lotis.....et que certains logements de cet ensemble devraient remis en question.....
Une consultation, avec des projets concrets, et au vote, aurait été la bonne solution...alors que des changements s'opèrent actuellement sans qu'on en soit avisé...
Trop de mixité tue l'unité, l'âme d'un quartier, le charme d'une ville....