Question orale relative à la propreté posée en Conseil d'arrondissement du lundi 17 octobre 2016

Publié le 18 Octobre 2016

La propreté s’est dégradée dans le 12eme malgré la mise en place du plan propreté en février 2016 et nous sommes interpellés de très nombreuses fois par les habitants à ce sujet. Les résultats ne sont pas là ! D’ailleurs, la Maire de Paris a reconnu dès le mois d’avril qu’il était nécessaire de compléter ce plan.

Il apparait aussi un manque de coordination des différentes actions : service de la ville, conseils de quartiers, associations subventionnées par la Ville (60.600 €) en 2016 avec une absence totale d’évaluation des retombées de ces actions.

Nous avons eu l’occasion lors du débat de février de proposer 2 réformes majeures

-de donner des pouvoirs aux maires d'arrondissement en matière de propreté et d'intervention. Nous pensons en effet qu'en matière de propreté et d'entretien de l'espace public, il faudrait créer au sein au sein des directions concernées de la ville, des pôles logistiques et techniques sous l'autorité fonctionnelle des maires d'arrondissement. Le maire d’arrondissement est l’échelon de proximité qui permet une réactivité accrue des services.

- de remotiver les agents de la propreté par une politique qui récompense les efforts, évalue les résultats et donne de véritables perspectives de progression de carrière. Nous vous rappelons que le taux d'absentéisme au niveau de la direction de la propreté est de 13% et atteint 16% chez les éboueurs. C'est une politique qui récompense l'effort et qui donne des perspectives de carrière, qui pourra améliorer la situation. Une mécanisation accrue des tâches à l’aide d’engins électrique de nettoiement permettrait de soulager ces agents.

Quel premier bilan tirez-vous de la mise en place du plan propreté ?

Rédigé par valeriemontandon

Repost 0
Commenter cet article

le goff yvonne 121 rue de reuilly 07/12/2016 11:49

je suis dans le quartier depuis plus de40ans il n a jamais été aussi sale je prends des photos réguliérement que je tiens à votre disposition.les jours de marché cela est pire car apparemment personne n'a intègrer qu 'il y a du vent et qu'il ne suffit pas de nettoyer l'emplacement du marché mais toute la place ceci n'est qu'un tout petit aperçu de se qui se passe dans notre quartier .j'oubliais lorsque l'on balais le trottoir on ne balais pas le caniveau.si vous faite une conférence sur le sujet je serais heureuse d'y participer salutations distinguée