Pour l' application des prescriptions environnementales

Publié le 20 Juin 2016

Pour l' application des prescriptions environnementales

A la lecture du règlement de la Foire du Trône, nous avons été surpris que les préconisations écologiques, déjà débattues et évoquées à plusieurs reprises au sein de cette enceinte, n’avaient pas été prises en compte dans sa rédaction.

Le règlement de la Foire du Trône doit nécessairement prendre en compte des prescriptions environnementales pour préserver la pelouse de Reuilly, ainsi que le bois de Vincennes. Il doit être compatible avec des orientations prises en Conseil de Paris, notamment avec le plan arboricole, la Charte d’aménagement du bois de Vincennes, ou encore le Plan de biodiversité que nous avons voté en novembre 2011 .

C’est pour cela que nous vous proposons de mentionner dans ces textes ces différents plans et chartes que je vous ai indiqués, afin que les principes énoncés soient opposables au règlement.

Il y a un an, nous avions eu en effet un tel débat dans cette enceinte, lorsque j’avais déposé un vœu en Conseil de Paris, afin que les normes environnementales, notamment les certifications 14.001, soient appliquées sur toutes les installations au sein du bois de Vincennes. Ce vœu a été amendé et accepté par l’Exécutif.

C’est dans le même état d’esprit aujourd’hui que nous vous proposons tout d'abord deux amendements, qui demandent l’intégration des prescriptions environnementales : l’article 4 avec l’ajout des respects des normes environnementales fixées par la Ville de Paris, mais aussi l’article 6 qui vous demande de rajouter de s’assurer du tri des déchets, du bon rejet des affluents à l’égout et de la protection des arbres.

En effet, la Foire du Trône produit un volume important de déchets. Dans le cadre de la stratégie "zéro déchet" qui a été adoptée à l’unanimité au Conseil de Paris, cet événement doit minimiser sa production de déchets, en particulier les déchets non recyclables.

Cela permettra aussi de réduire la dispersion des déchets jetables dans un espace boisé remarquable. De même, les eaux grises et noires doivent impérativement être déversées dans les égouts, toujours dans un souci de diminuer l’empreinte de l’événement sur ce site.

Les arbres situés à proximité doivent être protégés, afin d’éviter qu’ils soient blessés, notamment lors de l’installation et du démontage des métiers.

Enfin, nous vous proposons aussi deux autres amendements, l’un qui vise à réduire les horaires, notamment pour passer le soir de minuit à 22 heures, pour réduire les nuisances auprès des riverains, mais nous vous proposons aussi de ne pas mentionner la pelouse de Reuilly dans ce règlement intérieur, afin de laisser choix et la possibilité de relocaliser cet événement.

Vous savez que nous sommes plusieurs groupes politiques, dans le 12e arrondissement comme au Conseil de Paris, à souhaiter une relocalisation de la pelouse de Reuilly et nous trouvons que la mention récurrente de la pelouse de Reuilly au sein de ce règlement laisse peu de place à une possibilité de relocalisation.

Merci.

Mme Valérie MONTANDON. - Oui, dans un esprit constructif, je retire les 2 amendements. Je voulais signaler que M. BONNET-OULALDJ, en Conseil d'arrondissement, a proposé un débat sur la Foire du Trône et je pense que c'est une très bonne idée. En effet, chaque fois qu'il y a une délibération de près ou de loin sur ce sujet, le débat est mené non sur le fond mais juste sur la localisation. Je pense que ce serait très utile.

Rédigé par valeriemontandon

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article