A l’affiche du Conseil de Paris : Mme Hidalgo, l’équilibriste et Mr Brossat le fossoyeur d’emplois

Publié le 16 Octobre 2013

A défaut d’être équilibrée et pragmatique, Mme Hidalgo a tenté, une fois de plus, un numéro d’équilibriste au sein même de sa propre Majorité dans un grand écart entre ses déclarations devant la presse et les décisions votées en Conseil de Paris.

L’ensemble des vœux proposés aujourd’hui par les groupes de l’Opposition municipale et celui des radicaux-socialistes favorables à une extension raisonnable des zones touristiques ou PUCE a été rejetés.

Devant les medias, Mme Hidalgo déclare qu’il faut tenir compte des changements de rythmes de vie des parisiens et qu’elle n’est pas hostile à l’extension des zones touristiques. Cependant sur ce sujet, ces paroles ne se traduisent jamais par des actes en Conseil de Paris.
C’est avant tout révélateur d’un manque cruel de courage politique : l’équilibriste Hidalgo muselée par Mr Brossat le fossoyeur d’emplois.

La candidate socialiste propose que soient organisés des états généraux du temps de la Ville après les élections. Mais n’était-elle pas la 1 er adjointe au bureau « du temps perdu » pendant 6 ans ? Quelle perte de temps et que d’opportunités économiques gâchées pour les parisiens, les touristes, les entreprises et les salariés !

Valérie MONTANDON

L'illustration du jeu d'équilibrisme de la majorité: vous ne serez pas déçu!

Rédigé par valeriemontandon

Repost 0
Commenter cet article